Inside

Inside

Installation / 3 Canaux vidéo / Hautparleurs / 35min. / 2019

Mes recherches pour « Inside » ont commencé à Shanghai, au sein de la zone franche, à l’« International Artwork Exchange Center » alors en construction. Dans ce projet j’aborde la question des Ports Francs d’art notamment en utilisant et en observant les processus de traduction. Mon questionnement a trait aux conditions structurelles des systèmes financier internationaux tels qu’ils sont à l’œuvre dans les Ports Francs d’art.
Après Shanghai, j’ai poursuivi ces recherches aux Ports Francs de Genève. Là, devant le premier Port Franc d’art au monde, j’ai mis en scène et filmé un moment de traduction. Les Ports Francs y deviennent pour ainsi dire la scène de la performance de l’interprète professionnelle Ti Wang, qui traduit du mandarin en anglais des extraits de conversation échangés et enregistrés lors de ma visite guidée sur le chantier du « International Artwork Exchange Center » à Shanghai.
Une deuxième partie de « Inside » porte sur l’intérieur des ports francs. L’impossibilité de filmer cet intérieur réel m’a menée vers la réalité virtuelle et ses lieux de provenance et de production : les studios VR. C’est dans un des studios les plus novateurs en Europe en ce qui concerne la capture volumétrique, 4DViews à Grenoble, que l’interprète Ti Wang assure à nouveau l’interprétation entre le chinois et l’anglais. Cette fois-ci, elle traduit des textes que j’ai commandités auprès de plusieurs spécialistes de la question des Ports Francs (des juristes et d’historien de Chine et de Suisse). Chacun d’eux a explicité et commenté les termes que je leur ai proposés, par exemple : « territory », « technique», « investment » etc. L’interprète est conduite par le biais d’un casque de réalité virtuelle à travers un Port Franc d’art en 3D conçu à partir de mes indications et, tout en visitant l’intérieur de cette enceinte fictive, elle entend et interprète ces descriptions enregistrées.
Ces différentes phases de travail et processus de traduction ont été filmés intégralement et montés ensemble avec ces voix multiples sous la forme d’une installation vidéo trois canaux.
La transposition de ces thèmes, issus des Ports Francs d’art, dans l’espace de la traduction, du langage performatif, et de la réalité virtuelle, me permet de créer les interstices qui pourraient interrompre des réponses trop rapides, et de faire entrevoir des zones de recoupement entre politiques économiques, structures financières et marchés de l’art.

Filmé aux Ports Francs de Genève, à l’International Artwork Exchange Center de Shanghai et au studio VR «4D Views» Grenoble.

La vidéo existe également en version sous-titrée en français.

Réalisé avec le soutien du Fonds cantonal d’art contemporain (FCAC) Genève, du Pour-cent culturel Migros, du Masé Studio Genève et de Pro Helvetia.