Embedded Language

Embedded Language

Installation / Vidéoprojection / Ecran plat / Casques d’écoute / HD / 19’ / 2013

Lors de la « 20th International Defence Industry Exhibition MSPO » de 2012 en Pologne j’ai interviewé et filmé le responsable d’une entreprise d’armement. J’ai ensuite transposé cet entretien mené en anglais dans un studio de doublage à Montréal. Jean-Luc Montminy, acteur et professionnel du doublage, qui a notamment prêté sa voix (français québécois) à des acteurs comme Bruce Willis et Denzel Washington, a doublé cet entretien en français, avec l’aide d’un directeur de plateau et un technicien du son.
J’ai filmé ce processus de construction, déconstruction et reconstruction de discours, processus par lequel le doubleur ainsi que les moyens techniques cinématographiques produisent une autre langue et un autre langage pour le fabricant d’armes. Ainsi, j’en viens à observer la relation entre langage et pouvoir dans son (in)visibilité et à m’interroger sur le rapport dialectique complexe qu’entretiennent le film et la guerre. En effet, depuis le début du cinéma, le film et la guerre sont intimement liés, tant dans la production que dans la technique ou encore la représentation d’images. Le cinéma est l’une des sources et des références de lecture collective de l’Histoire. Dès lors, l‘image en mouvement sert à la fois de témoin et d‘outil politique.
La transition du documentaire vers un lieu de production de fiction, le studio, permet de soulever des questions sur le contexte complexe des intérêts politiques et économiques de la fabrication et de la vente d’armement.
L’installation est composée de deux images : la vidéo du doubleur est présentée sous forme de vidéo-projection. A la même hauteur, et dans les mêmes dimensions, la vidéo de l’interview, elle, est montrée sur un écran plat incorporé dans la paroi. Le son passe sur casques d’écoute.

Filmé aux studios Cinélume à Montréal. En coproduction avec Vidéographe et La Bande Vidéo CA.

Avec le soutien de l’Office de la culture du canton de Berne.